Le monitoring, terme anglais désignant la surveillance et le contrôle, est essentiel dans le développement d'applications web et mobiles, ainsi que dans le monde du logiciel et du nocode. Il fait référence à l'ensemble des techniques et outils permettant de suivre en temps réel le fonctionnement et la performance d'un système informatique. Le monitoring est crucial pour garantir la disponibilité, la performance et la sécurité des applications. Il aide les développeurs et les administrateurs système à détecter les problèmes potentiels avant qu'ils n'affectent les utilisateurs finaux et à répondre rapidement aux incidents.

Dans le contexte du développement, le monitoring englobe divers aspects, allant de la surveillance des infrastructures (serveurs, réseaux, bases de données) à l'analyse des performances des applications (temps de réponse, taux d'erreur, utilisation des ressources). Il inclut également le suivi des processus de déploiement et la surveillance des pipelines CI/CD (Intégration Continue et Déploiement Continu), éléments clés des pratiques DevOps favorisant l'automatisation et l'efficacité dans le développement logiciel.

Les outils de monitoring varient largement en fonction des besoins spécifiques et peuvent aller de solutions de surveillance d'infrastructure comme Nagios ou Zabbix à des plateformes plus orientées application comme New Relic ou Datadog. Ces outils fournissent des tableaux de bord, des alertes et des rapports qui aident les équipes à maintenir la santé de leurs services et à optimiser les performances.

Le monitoring est étroitement lié à d'autres concepts clés dans le monde du développement logiciel. Par exemple, il interagit avec les processus Agile et Scrum en fournissant des données pour soutenir la prise de décision rapide et itérative. Il complète également les pratiques de Test unitaire et de TDD (Test-Driven Development) en assurant que les applications se comportent comme prévu dans des environnements de production.

En outre, dans le contexte du nocode et du Lowcode, le monitoring permet aux non-développeurs de gérer efficacement leurs applications en leur fournissant une visibilité sur les performances sans nécessiter une connaissance technique approfondie. Cela rend la technologie plus accessible et permet une plus grande expérimentation et innovation.

En résumé, le monitoring est un composant essentiel du développement et de la gestion des applications modernes. Il assure non seulement que les systèmes fonctionnent de manière optimale, mais il facilite également une approche proactive de la gestion des problèmes, améliorant ainsi la fiabilité et la confiance des utilisateurs dans les services numériques.

N'hésitez pas à naviguer entre les différentes pages du glossaire via les liens internes pour en savoir d'avantage.

Retour au glossaire