Le terme "Token" est essentiel dans le monde du développement web et mobile, notamment en relation avec des concepts comme API, OAuth2, et JWT. Un token, ou jeton en français, est une chaîne de caractères cryptée utilisée pour authentifier ou valider l'identité d'un utilisateur. Dans les applications SaaS et les plateformes nocode, les tokens sont souvent utilisés pour sécuriser les communications entre le frontend et le backend, garantissant que les données transmises restent privées et sécurisées. Le token agit comme une clé temporaire qui accorde l'accès aux ressources de l'application sans exposer les détails d'authentification réels de l'utilisateur, comme un mot de passe.

L'utilisation de tokens est un pilier dans la construction des architectures de sécurité pour les applications web et mobiles. Ils permettent de maintenir des sessions utilisateur sécurisées, en particulier dans des environnements où les interactions se produisent sur des réseaux non sécurisés. Les tokens sont généralement générés via des protocoles tels que OAuth2, un standard industriel pour l'autorisation, fournissant une méthode sécurisée et standardisée pour les applications d'accéder aux APIs sans nécessiter de mot de passe directement de l'utilisateur.

En plus de leur rôle dans l'authentification et l'autorisation, les tokens facilitent la mise en place de fonctionnalités telles que la réinitialisation de mot de passe, la validation d'email et d'autres formes de vérifications sécurisées. Ils sont souvent utilisés en conjonction avec des technologies comme JWT (JSON Web Token), qui permettent d'encoder des revendications de manière sécurisée entre deux parties.

Dans le contexte du développement nocode et des plateformes SaaS, les tokens jouent un rôle crucial en permettant aux utilisateurs de créer et d'interagir avec des applications sans nécessiter de connaissances approfondies en programmation. Ils contribuent à simplifier l'intégration entre différents services et plateformes, comme les services Cloud, les bases de données NoSQL, et les systèmes de Backend as a Service (BaaS).

Les tokens sont également au cœur des architectures basées sur les microservices, où ils permettent d'assurer une communication sécurisée et efficace entre différents services et composants d'une application. Dans les architectures de ce type, chaque microservice peut requérir l'authentification via token pour accéder à ses fonctionnalités, renforçant la sécurité et l'isolation entre les différents éléments de l'application.

En somme, les tokens sont un composant essentiel de la sécurité moderne des applications web et mobiles, offrant une solution flexible et sécurisée pour gérer l'authentification, l'autorisation et la communication entre services. Ils sont indispensables pour les développeurs travaillant dans des environnements SaaS, nocode, et sur des plateformes d'application diverses, jouant un rôle clé dans la protection des données utilisateur et la facilitation de l'intégration sécurisée entre différents systèmes et services.

N'hésitez pas à naviguer entre les différentes pages du glossaire via les liens internes pour en savoir d'avantage.

Retour au glossaire