Retour au glossaire

Infrastructure

L'infrastructure en développement informatique se réfère à l'ensemble des équipements matériels et logiciels essentiels pour le déploiement, l'exécution et la gestion des applications et des services web et mobiles. Cette infrastructure peut être située sur site ou hébergée dans le cloud, ce dernier étant de plus en plus populaire en raison de sa flexibilité et de son échelle. Les concepts tels que IaaS (Infrastructure as a Service), PaaS (Platform as a Service) et SaaS (Software as a Service) sont fondamentaux dans le monde moderne de l'informatique et offrent différents niveaux de contrôle, de gestion et de flexibilité. Par exemple, IaaS fournit les composants matériels de base tels que des serveurs, des réseaux et des systèmes de stockage, tandis que PaaS ajoute une couche de plateforme sur laquelle les développeurs peuvent créer et déployer des applications. Enfin, SaaS offre des applications complètes comme service.

L'importance de l'infrastructure réside non seulement dans sa capacité à maintenir et à exécuter des logiciels mais aussi dans sa contribution à la performance, à la sécurité et à la fiabilité des services. Des technologies telles que les conteneurs, orchestrés par des systèmes comme Docker et Kubernetes, permettent de déployer et de gérer des applications de manière plus efficace et isolée, facilitant ainsi la DevOps, une pratique qui souligne l'importance de la collaboration entre les développeurs et les opérations pour améliorer l'agilité et la qualité des logiciels.

Les architectures serveur, telles que serverless et microservices, jouent également un rôle crucial dans l'évolution des infrastructures, permettant aux développeurs de se concentrer sur le code plutôt que sur la gestion de l'infrastructure. Serverless, en particulier, permet de construire et d'exécuter des applications et des services sans se préoccuper de la gestion des serveurs, ce qui conduit à une réduction des coûts et à une scalabilité améliorée.

En lien avec le développement d'applications web et mobiles, des termes comme API, backend, frontend, et MVC (Modèle-Vue-Contrôleur) sont étroitement liés à l'infrastructure. Le backend, qui fonctionne sur le serveur, est responsable du traitement des données et de l'exécution de la logique d'application, tandis que le frontend représente la partie visible par l'utilisateur. Les APIs permettent la communication entre différents services et composants d'une application, assurant ainsi l'interopérabilité et la modularité.

Le monde du nocode, quant à lui, propose une approche où les infrastructures et les plateformes permettent de créer et de déployer des applications sans écrire de code traditionnel. Cela rend la technologie plus accessible et peut accélérer le développement de solutions, bien que cela repose encore sur une infrastructure solide et bien conçue.

En résumé, l'infrastructure est la colonne vertébrale des technologies de l'information, supportant le développement, l'exécution et la gestion des applications et services dans divers environnements. Sa bonne compréhension et gestion sont essentielles pour la sécurité, la performance et la fiabilité des systèmes informatiques modernes.

N'hésitez pas à naviguer entre les différentes pages du glossaire via les liens internes pour en savoir d'avantage.

Retour au glossaire