Retour au glossaire

JWT

JSON Web Token

JWT est un standard ouvert (RFC 7519) qui définit une manière compacte et autonome de transmettre des informations entre deux parties de manière sécurisée sous forme d'objet JSON. Cette information peut être vérifiée et approuvée, car elle est signée numériquement. JWT est largement utilisé dans le développement de logiciels, en particulier pour l'authentification et l'échange d'informations entre le backend et le frontend des applications web et mobiles. Il est également pertinent dans les architectures SaaS (Software as a Service) et nocode, où la sécurité et l'efficacité de la transmission des données sont primordiales.

L'avantage principal du JWT est qu'il permet de transporter des données de manière sûre entre deux parties sans avoir besoin d'une session d'utilisateur persistante. Cela le rend idéal pour les scénarios d'authentification stateless, où le serveur n'a pas besoin de mémoriser les utilisateurs connectés. Un JWT est composé de trois parties: un en-tête (header), une charge utile (payload) et une signature. L'en-tête contient typiquement le type de token et l'algorithme de signature utilisé. La charge utile contient les déclarations (claims), qui incluent des informations telles que l'identité de l'utilisateur et les permissions accordées. La signature est utilisée pour vérifier que le message n'a pas été altéré.

Dans le contexte de développement web et mobile, l'utilisation de JWT simplifie les interactions entre clients et serveurs. Cela contribue à créer des applications plus réactives et performantes. Les développeurs apprécient le JWT pour sa simplicité d'intégration avec diverses technologies, y compris les API (Application Programming Interfaces), les microservices, et les plateformes cloud. Sa capacité à s'insérer dans des processus DevOps et CI/CD (Continuous Integration/Continuous Deployment) en fait un choix populaire pour les environnements de développement modernes.

La sécurité étant une préoccupation majeure dans le monde du logiciel, le JWT propose des mécanismes pour sécuriser les données sensibles. Cependant, il est crucial de suivre les meilleures pratiques de sécurité, comme l'utilisation de protocoles de cryptage forts et la validation appropriée des tokens JWT pour éviter des failles de sécurité comme les attaques par injection ou les fuites d'informations.

Dans le paysage du nocode, où les utilisateurs cherchent à créer des applications sans écrire de code, JWT joue un rôle en facilitant l'authentification sécurisée et le transfert de données entre les composants de l'application et les services externes. Ceci est essentiel pour assurer la fiabilité et la sécurité des applications développées dans des environnements nocode.

Le JWT, en tant que concept, s'interconnecte avec de nombreux autres aspects du développement logiciel tels que les APIs, les microservices et les plateformes cloud, jouant un rôle crucial dans la sécurisation et l'optimisation de la communication dans les architectures logicielles modernes. Comprendre son fonctionnement et son application est essentiel pour les développeurs et les professionnels de l'informatique qui cherchent à créer des solutions logicielles robustes et sécurisées.

N'hésitez pas à naviguer entre les différentes pages du glossaire via les liens internes pour en savoir d'avantage.

Retour au glossaire