Retour au glossaire

MVC

Model-View-Controller

MVC, acronyme de Model-View-Controller, est un motif d'architecture logicielle principalement utilisé pour le développement d'applications web et mobile. Il divise l'application en trois composants interconnectés, facilitant ainsi la séparation des préoccupations, la modularité et la testabilité du code. Le "Model" représente la structure de données, le "View" gère l'affichage des données ou l'interface utilisateur, et le "Controller" agit comme un intermédiaire entre le Model et le View, traitant les entrées de l'utilisateur, manipulant les données, et renvoyant la sortie au View. Cette séparation permet aux développeurs de travailler sur des aspects individuels de l'application sans affecter les autres, rendant le développement plus efficace et la maintenance plus simple.

L'utilisation de MVC est courante dans le développement de logiciels, notamment dans des environnements tels que les applications SaaS (Software as a Service) où la flexibilité, la scalabilité et l'efficacité du développement sont cruciales. Dans le contexte du no-code, des plateformes permettent de conceptualiser cette architecture sans écrire de code, rendant le développement d'applications accessible à un public plus large.

La popularité du MVC est due à sa capacité à faciliter le développement rapide d'applications robustes et facilement testables. En séparant les préoccupations, les développeurs peuvent se concentrer sur une partie de l'application à la fois, réduisant ainsi la complexité et améliorant la qualité du code. Cette approche modulaire aide également à la réutilisation du code et à l'intégration avec d'autres technologies ou frameworks, tels que les API, qui permettent à des applications de communiquer entre elles en échangeant des données de manière structurée.

En outre, le MVC supporte bien les principes du développement Agile, facilitant les itérations rapides et l'amélioration continue des applications. Il est compatible avec de nombreuses méthodologies de développement, y compris DevOps et CI/CD (Continuous Integration/Continuous Deployment), qui visent à automatiser les processus de développement et de déploiement pour accélérer la livraison de logiciels.

Le MVC n'est pas sans défis. La complexité peut augmenter avec la taille de l'application, rendant la gestion de l'architecture plus difficile. Cependant, grâce à l'évolution constante des pratiques de développement et des outils, de nombreuses solutions ont été développées pour surmonter ces obstacles, telles que l'introduction de frameworks MVC qui fournissent des structures et des conventions pour guider les développeurs.

L'approche MVC reste un pilier dans le monde du développement logiciel, offrant une base solide sur laquelle les développeurs peuvent construire des applications web et mobiles performantes, évolutives et faciles à maintenir. Sa flexibilité et son adaptabilité continuent de le rendre pertinent dans l'évolution rapide des technologies et des méthodologies de développement.

N'hésitez pas à naviguer entre les différentes pages du glossaire via les liens internes pour en savoir d'avantage.

Retour au glossaire